L’aide à domicile fait partie des secteurs du futur, et nous le savons depuis la création du secteur « services à la personne » en 2005.

D’ici une dizaine d’années, il va connaître un accroissement exponentiel du nombre de bénéficiaires potentiels (20 millions de personnes âgées en 2030) et par conséquent 300 000 postes devraient voir le jour d’ici 2030.

De ce fait, pour palier le déficit d’image et promouvoir le secteur, le ministère des Affaires sociales et de la Santé lance sa campagne « Aider les autre, C’EST MON METIER ».

aidermetier2L’aide à domicile est présentée comme un secteur qui recrute en quantité et la plupart du temps en Contrat à Durée Indéterminée.

La société est vieillissante et elle s’apprête à accueillir dans ses rang une part plus importante de personnes âgées. Parallèlement la durée de vie s’allonge grâce aux nouvelles habitudes et aux sciences (les plus de 85 ans, passeront de 1,5 à 5 millions en 2060). En effet, le besoin d’être accompagné par des professionnels du maintien à domicile sera important et la création d’emplois qui en découlera sera directement liée à ce phénomène.

L’aide à domicile est accessible à tout type de personne.aidemetier3

Le secteur est à la fois ouvert aux personnes sans diplôme et aux personnes diplômées d’un Bac + 5. En effet, l’éventail de métiers est large, il va de celui qui intervient au domicile à celui qui dirige la structure en passant par les encadrants. Il offre donc des métiers divers qui peuvent répondre aux affinités et aux compétences de chacun.

Enfin, il convient de savoir que ce sont des métiers évolutifs, c’est-à-dire dans la capacité de faire progresser chaque collaborateur vers un métier plus qualifié mais toujours au service de l’autre.

Pour plus d’information : lien 1

Steeven RODRIGUEZ, conseiller Plateforme des Services à la Personne de l’Essonne